Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes p'tits billets... pas toujours doux !

Ce blog est dédié à mes rencontres, mes passions, et à ma si jolie ville, Albi, coeur d'Occitanie. Pour le plaisir du partage, de l'écriture et peut-être, le vôtre... celui de la lecture !

Les heures douces...

Les heures douces...

Apprendre à ne rien faire. Laisser couler le temps...  s'attacher à l'instant. Accrochée à la branche des heures, en suspend. Je regarde ma vie.

Je vois au loin l'enfance, dans la douceur d'un soir d'été,  quand le ciel est rougi d'un trop violent soleil. J'entends une musique qui s'élève peu à peu, c'est une chanson douce, qui inonde mon coeur d'une tendre saveur. Je revois les cerises, gorgées de sucre, rebondies et charnues, s'offrir comme des trésors, à ma bouche gourmande. Je revois ma maison, au fond de cette allée montrant un flanc discret. Le jardin potager, organisé en rangées, rectiligne et soigné... voici le brouhaha des grandes tablées du dimanche.  Chaque voix se mêlant, chaque silhouette se confondant, vous ne formez plus qu'un. Près du puits, en cascade, se répandent des fleurs. A l'ombre de l'amandier, se prélasse le chat... 

Puis je vois les avions qui s'éloignent, s'arrachant du  sol dans un vacarme insolent. Mon projet grandissant, mes nuits blanches aussi. Mes peurs et puis mes doutes, mes espoirs assouvis. Un peu de réussite au dessus du labeur. Un soupçon de fierté en dessous du bonheur... J'ai bien d'autres appétits mais mon ventre reste vide mais je sens bien qu'un jour, la vie va me sourire. 

Bientôt c'est le retour... Mes 30 ans se profilent... Je retrouve ma ville,  ma famille. Un tout. Un toit. Mon ventre se remplit. Enfin je m'arrondis. Chaque jour me rapproche de toi, demain tu seras là. Le temps m'a semblé long, voilà qu'il raccourcit. Auprès de tes sourires et de tes babillages, les heures sont des secondes. Je te regarde marcher, puis demain galoper. Je raffole de tes rires, je me nourris de tes baisers. La maison se remplit de tes nouveaux amis. Tu grandis et je veille. 

Demain tu partiras vers d'autres horizons, d'autres gens, d'autres lieux...mais  du haut de ma branche, dans le calme d'un matin d'été,  je regarderai ma vie... et elle sera remplie de la tienne.

Hélène 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

ARGUEL


Voir le profil de ARGUEL sur le portail Overblog

Commenter cet article