Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes p'tits billets... pas toujours doux !

Ce blog est dédié à mes rencontres, mes passions, et à ma si jolie ville, Albi, coeur d'Occitanie. Pour le plaisir du partage, de l'écriture et peut-être, le vôtre... celui de la lecture !

Petits bonheurs.

Petits bonheurs.

Il est tant de terminer les rêves, de raccrocher la nuit comme un combiné,  de reprendre une respiration plus vive. Je m'etire comme un chat et mon lit ne suffit pas à contenir mon corps. J'ai encore grandi. La nuit fait illusion... Je déborde toujours du lit en débordant de mes rêves. 

Ce matin, à la première heure du soleil, j'ai levé mes paupières sur la journée. Les rideaux sont tirés mais la lumière se faufile. Le soleil me fait cligner des yeux. Mes pieds sur le tapis hésitent un peu. Je les convaincs de me porter jusqu'à la machine à café.  J'aime quand mes jambes se déplient, allongent ma silhouette instantanément. Je prends de la hauteur et jai l'impression de gagner en crédibilité. Je me dis que c'est chouette d'être grande... Non, ce qui est chouette c'est d'être debout. 

Mes mains arpentent le plan de travail. Elles tatonnent.  Un premier couvercle. Un deuxième plus large... Oui... C'est lui. Mon pot à café. Ma dose d'énergie, ma "came" italienne, mon ristretto, puissant et goûteux. Je l'écoute couler, douce symphonie.  Je savoure déjà.  Je le respire. Son parfum me rappelle cette terrasse Romaine, bruyante et odorante, où l'odeur du café et celle du tabac ne faisaient qu'une, et virevoltait au dessus de nos têtes. Mes cheveux portaient ce parfum toute la journée, ténu et racé. J'aime ces essences là dont le flacon n'est autre que la vie. Mes papilles éveillées, mes yeux grands ouverts, il faut à présent écouter la Nature.

La première heure du soleil offre des chants d'oiseaux, des cris d'oisillons réclamant la becquée, des moteurs au loin qui vrombissent en s'elançant sur les autoroutes, des volets qui grincent et peinent à s'ouvrir, des chats hagards, fatigués d'une nuit de chasse qui viennent se montrer aux portes, le miaulement timide,  presque éteint. Il y a tant de douceur dans ces moments empreints d'habitudes.  Il y a comme un petit air de bonheur qui souffle dans nos têtes en ces débuts de printemps. Et chaque année,  la magie opère... et chaque année je me lève de bonheur. 

Chaque heure est précieuse, mais celle qui baigne dans la lumière du printemps est plus belle...

À nos plus beaux jours,

Hélène 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

ARGUEL


Voir le profil de ARGUEL sur le portail Overblog

Commenter cet article

mangon monique 06/04/2018 07:22

Un extrait d'un joli livre !? Merci pour ces mots, ces belles phrases qui s'enchaînent naturellement.
Elles vont bien m'aider à me lever ce matin et cette journée prévue ensoleillée aussi !
Bonne journée à toi et tous ceux qui t'entourent !

ARGUEL 29/05/2018 13:04

Merci beaucoup Monique !